AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sleep on the floor (w/joey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


- notes : 216
- since : 18/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (3/3) joey, ron.
friendships:

MessageSujet: sleep on the floor (w/joey)   Jeu 10 Aoû - 10:46


Reyna avait décidé de quitter le trio pendant un long moment. Elle était partie en road trip la demoiselle et elle leur laissa simplement une lettre pour les prévenir. C'était bien le genre de la demoiselle de partir comme ça, mais ils ne lui en voulaient pas. Elle leur avait même donné une idée. Les voilà dans la ville d'à côté après avoir rouler des heures à la recherche d'un endroit où camper. Cal aimait pas trop le camping, elle détestait ça même à part faire brûler de guimauve au dessus du feu bien sûr, mais il faut encore savoir allumer un feu. Joey l'avait entraîné là dedans en lui disait que cela allait être marrant, tu parles! C'était encore un peu étrange entre eux. Oui, ils s'étaient embrassés au bal, mais ils n'avaient pas encore mis de statut à leur relation. Ils n'avaient même pas parlé de leur relation. Ils faisaient comme d'habitude.  La petite grecque avait les bras croiser sur sa poitrine. Elle bouillonnait d'impatience d'arriver.  Elle n'en pouvait plus d'être enfermer dans cette voiture à regarder le paysage. C'était bien drôle au début de se prendre pour un chien, mais maintenant cela suffit.   - Si on arrive pas dans une minute, je te préviens Joey, je pète une durite!   - S'écria-t-elle avant qu'il n'arrête la voiture brusquement. Elle râla un petit instant avant de sortir de la voiture en furie. Elle regarda les alentours et remarqua qu'ils étaient dans un trou paumé, parfait pour installer leur campement.  - C'est parfait ici! - Elle n'aurait pas du crier garer trop vite. Elle sentit une goutte tomber sur son visage. Non, non, non! Il n'allait quand même pas pleuvoir.. Ben si..    - C'est une blague! J'en ai marre! - Hurla-t-elle en faisant un énorme fuck au ciel. Ils allaient être trempés jusqu'aux os. La pluie se transforma très vite en déluge. Qui avait eu l'idée du camping déjà? Elle allait tuer Joey et même si il était trop craquant sous la pluie.

_________________

“we stay the same and I don't know,
I don't know how it can change It's all
we know, all we know, the hurricane” ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 84
- since : 30/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (1/3) cal
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Jeu 10 Aoû - 20:17

[sleep on the floor]

" cal & joey "
Le départ de Reyna t'avais motivé à bouger. Changer d'air le temps de quelques jours. Il avait fallu traîner Cal, la sortir de votre appartement que vous partagez maintenant qu'à deux. Votre parenthèse sur la plage, le soir du bal, avait laissée des suspens. Des blancs, des choses que vous ne vous êtes pas encore dit. Tu ne sais plus comment gérer ça. Comment te comporter. Vous êtes quoi? A quoi ça rime tout ça? Alors tu as voulu sortirer quitté cet appartement beaucoup trop grand pour vous deux.
Vous roulez sans vous arrêter, vers une ville à plusieurs heures d'Havensford. Un instant tu te sens bien, décontracté, sans aucune pensée troublante. Toi, au volant, Cal siège passager. Et vous avancez. Où? Dans l'inconnu. Dans un vide qui te fait finalement plus peur que l'autre soir. Le soir où tu te fichais bien du après. Le après finit par devenir maintenant et ça ne te fait plus rire du tout.
Cal qui râle et tu reviens bien vite à la réalité. A moitié perdu dans tes pensées, toi tu gérais la route, tu voyais pas le temps passer. Pas Cal. Elle en avait visiblement assez de rouler, coincer dans la voiture. Tu regardes les alentours, vite un bord de route semble accueillant. Tu piles presque. Vous trouver un coin pour y passer la nuit, instaler votre camp.
- Minute faut que je gare le carosse!  
L'endroit semble lui plaire, ce qui te soulage. Une Cal mécontente ce n'est jamais bon. Tu te prépares à tout déballer, sortir la tente. Tu l'entends qui crie encore une fois. La tête dans les affaires que tu voulais décharger le coffre tu ne prêtes pas tout de suite à ce qu'elle dit. Tu n'as même pas le temps de comprendre ce qui se passe que la pluie te trempe déjà.
- Merde, merde!
Tu fermes le coffre, et tu te réfugies dans la voiture, imitant Cal. Vous revoilà assis mais cette fois vous êtes coincé sous un déluge. Les nuages n'annoncent rien de bon. Tu as le t-shirt à moitié mouillé, des cheveux en bataille et de l'eau qui perle sur ton front. Tu vois Cal à côté de toi. Une mine pas possible. Vous qui vouliez simplement sortir, bouger un peu. Vous voilà enfermés dans une voiture. Tu pourrais t'énervez, jurez à tout vent mais ça ne changera rien. On ne change pas la météo.
- On était pourtant bien partis!
Tu jettes un coup d'oeil au ciel, les nuages avancent mais pas dans le bon sens. Cal trempée en face de toi, vous n'étiez pas vraiment habillés pour ce genre de temps.
- T'es trempé! Attends je crois que j'ai un pull. Je dois avoir ça derrière!
Tu fouilles dans ton sac sur la banquette arrière. T'as un sentiment bizarre, y a quelque chose qui manque. Cal. Où sont passées ses exclamations. Tout est beaucoup trop calme.
- Cal ça va?

_________________
FIX US

Sick of you, find no word to describe my beautiful pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 216
- since : 18/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (3/3) joey, ron.
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Jeu 10 Aoû - 20:59


Ils auraient pu dormir à la belle étoile et ben le destin en décida autrement. Ils avaient filé dans la voiture pour ne pas être plus trempés qu'ils ne l'étaient. Tous leurs plans étaient fichu, tombé à l'eau, c'était le cas de le dire. Il ne croyait pas si bien dire. Cal était bien trop silencieuse pour que cela soit normale. Elle repensait à l'épisode de la plage et à leurs baisers. Elle avait été trop timide le lendemain et encore les autres jours pour retenter de l'embrasser. Elle ne savait pas si lui en avait encore envie ou si ils avaient enfin mis un nom sur leur relation. Ils avaient insinué, mais ce n'était pas encore officiel.  Il lui demanda si elle allait bien ce qui l'a fit sortir de ses pensées. Elle plongea son regard dans le sien, se perdant dans la couleur de ses yeux. Qu'est-ce qu'elle attendait pour lui sauter au cou? Il était tellement mignon, tellement.. Elle secoua sa tête de gauche à droite et attrapa le pull qu'il avant pris sur la banquet arrière.   - Hum.. Oui ça va enfin non ça va pas..   - Bafouilla-t-elle. Son coeur et ses sentiments n'en pouvaient plus, ils allaient exploser. Elle se concentra un peu plus sur la situation.   - J'en ai juste marre, je croyais qu'on allait passer un bon moment et.. - Elle râla plus calmement. C'était vraiment une nana lunatique.     - On se retrouve coincé dans ta voiture alors qu'on a roulé toute la journée.. - Continua-t-elle. Elle souffla et enfila le pull par dessus sa robe. Elle frissonna, la pluie avait tout d'un coup rendu l'atmosphère glaciale. La cerise sur le gâteau serait d'attraper une pneumonie. Stupide météo! Elle se retourna vers Joey. - Le principal, c'est qu'on est tout les deux.. Pas vrai?On peut parler? - Elle se mordilla la lèvre inférieur en fuyant son regard pour ensuite le regarder droit dans les yeux. Elle insinuait par là qu'ils devaient discuter de ce qui se passait entre eux même si ils avaient déjà fait un grand pas. Après tout, il n'avait rien d'autre à faire en attendant que la pluie arrête de tomber. Son coeur battait de plus en plus fort dans sa poitrine comme le soir sur la plage. Pourquoi l'amour c'est si compliqué?

_________________

“we stay the same and I don't know,
I don't know how it can change It's all
we know, all we know, the hurricane” ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 84
- since : 30/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (1/3) cal
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Jeu 10 Aoû - 22:34

[sleep on the floor]

" cal & joey "
Cal tu ne veux pas l'abîmer. L'écorcher avec tes sentiments qui ne veulent pas se mettre d'accord. S'arrêter sur une décision. Tu aurais voulu, le lendemain, ne rien avoir à faire. Que tout change d'un coup. Mais l'amour ce n'est pas une évidence. C'est pas un jour non et l'autre matin oui. Et puis vous c'est encore différent. Quand tu en pinces pour ton amie de toujours, les barrières sont fines mais elles sont toujours présentes. C'est ça que tu n'arrives plus à saisir. Où est cette limite? Quand est-ce que qu'il n'y aura plus d'amitié mais de l'amour? Quand est-ce que tu l'embrasseras le matin plutôt que de la saluer un café à la main. Mais t'es le plus con de tous et tu te maudis à chaque fois que tu gardes tes pensées pour toi. Parce que ne rien dire c'est jamais la bonne solution. Y a pas de télékinésie entre vous malgré le fait que vous vous entendez à merveille. Pourtant ils sont là les mots, tu les connais par coeur. Mais tu les enfermes trop peut-être. Tu n'as jamais aimé comme ça, tu n'as jamais senti ces papillons dans ton ventre. Tu es de ceux qui fuit devant la tempête, qui réfléchi à la suite sans sauter le pas. Tu attends que ça passe même s'il faut, qu'avant, l'ouragan te balaye.
Y a son regard. Et bordel qu'est-ce que tu l'aimes. On te banderais les yeux tu pourrais redessiner son visage. Ses pommettes rosées quand elle sourit. Mais il y a de l'incompréhension sous ses paupières. La lumière de ses iris est ternie. Non ça va pas. Tu pourrais tout faire pour que ça devienne un oui ça va, un large oui avec un grand sourire. La pluie n'arrange rien, elle a déposé ce filtre monotone sur vos pensées. Elle avait rendu triste ta belle et ça, ça ne te plait pas du tout.
- Oui je sais, moi aussi ça m'énerve. Je pensais vraiment qu'on allait pouvoir passer un bon moment.
T'es vraiment déçu, presque en colère. Parce que tu voulais au moins lui offrir ça. Un beau soleil et un camping digne de ce nom. Tu voulais qu'en repartant vous vous promettiez de revenir.
Tout les deux. Reyna avait peut-être laissé un vide, mais vous deux ça a toujours été le duo infernal. Même si la tempête gâche vos plans, Cal a raison vous êtes tout les deux, ensemble. Tu lui souris. Avant le on peut parler?Bizarrement ce genre de phrases te fait toujours froid dans le dos. Mais tu sens qu'elle en a besoin. En réalité vous en avez tout les deux besoin.
- Oui bien sûr.
Tu lui souris, y a tes yeux qui la rassurent, du moins tu espères. Tu veux qu'elle te dise tout, tout ce qui ne va pas. Tu ferais n'importe quoi pour que Cal Odair aille mieux. Y a ce silence que vous connaissez trop. Il vous bouffe depuis un petit moment. Mais là tu lui fous une claque mentale allé-retour parce que aujourd'hui ne sera ni un remake de la soirée pizza ni celui du lendemain du bal. Mais dans ton élan mental tu vois Cal prête à briser la glace alors tu te ravises. Tu te replaces sur ton siège, vous vous faites face tout les deux, lovés dans vos fauteuil la pluie comme seul témoin de votre conversation.

_________________
FIX US

Sick of you, find no word to describe my beautiful pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 216
- since : 18/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (3/3) joey, ron.
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Ven 11 Aoû - 16:49


Elle sentait aussi qu'il était déçu. Ils auraient pu bien profiter, mais non. Il lui sourit  lorsqu'elle lui dit qu'ils étaient tout les deux. Un sourire sur son visage s'afficha en retour. Elle était rassurée d'entendre qu'il voulait bien parler. Ils en avaient besoin. Ils avaient besoin de se dire les choses. Ils ne pouvaient guère rester avec des questions, des doutes en suspens.  Le silence familier s'installa, mais elle le brisa.  - On peut pas continuer de faire semblant qu'il ne s'est rien passé..  - Elle était sincère, elle était différente. Elle voulait parler de choses sérieuses et de leur relation.  - On redeviendra jamais comme avant où il n'y avait pas de.. Enfin tu vois.. - Elle n'arrivait pas à prononcer ce mot. Sentiments. Elle en avait trop pour qu'ils restent de simples amis sans une once d'ambiguïtés. Elle se frotta la nuque nerveusement. Elle n'avait jamais été aussi nerveuse en sa compagnie depuis que son coeur battait la chamade à chaque fois que son regard se posait sur elle.    - J'en ai marre d'être amoureuse de toi et.. Et d'être bloqué parce que je ne sais pas ce que tu veux toi. - Avoua-t-elle. Voilà qui était fait. Elle venait d'exploser comme une grenade en lui avouant ce qu'elle ressentait pour lui. Ce n'était plus de l'amitié, c'était de l'amour. Elle avait tellement envie qu'il lui dise qu'elle est parfaite même avec ses défauts, qu'elle compte à ses yeux, qu'elle a toujours compter. Elle avait envie qu'il la serre dans ses bras, qu'il l'embrasse comme sur la plage.  Elle envie d'être la seule qui compte à ses yeux. Elle avait envie d'être la seule qui fait battre son coeur. Elle envie qu'il lui dise qu'il l'aime et qu'il ne la laissera jamais tomber. Elle avait envie de tellement de choses de sa part qu'elle en oubliait peut-être ce que lui avait envie.  - Si toi t'as envie que cela reste comme ça et bien je sais pas si on peut rester amis.. J'arriverais pas à effacer ce que je ressens.. Je pourrais pas faire semblant.. - Elle lui mettait le couteau sous la gorge, mais elle n'arrivais pas à faire et dire les choses autrement.

_________________

“we stay the same and I don't know,
I don't know how it can change It's all
we know, all we know, the hurricane” ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 84
- since : 30/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (1/3) cal
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Ven 11 Aoû - 22:47

[sleep on the floor]

" cal & joey "
Tu es face au mur et pourtant tu savais que ça arriverait. Tu la comprends, toi non plus tu ne sais pas où te mettre. Vous ne saviez pas ce que l'autre voulait. Continuer? Oublier? On redeviendra jamais comme avant. Oui c'est vrai, rien en changera la plage et vos baisers. Rien ne changera votre amour. Mais ça fait peur. Et tu n'es pas le plus courageux dans tout ça. Tu l'écoutes, tout ce qu'elle a à te dire. L'ambiance change et t'as envie de tout dire. Ce genre de moments où tu pourrais tout avouer. Pour que tout aille mieux. Elle dit tout ce qu'elle a sur le coeur et ça t'émeut mais dans ta pudeur masculine t'essaye de le cacher comme tu peux. Tu prends sa main. Parce que tu n'as trouver que ça pour la rassurer avant de passer aux mots.
Soit l'amour soit rien. Tu ne te vois pas non plus revenir en arrière. De toute façon ce n'est pas possible, ça serait trop dur pour toi comme pour elle. Tu pensais pas que Cal ressentait tout ça. Que tu faisais autant partie de ses pensées troublées. Tu ne sais pas quoi en faire, faut que tu rendes la pareille, ça t'effraie même si c'est le cas. Tu l'aimes. Autant qu'elle.
- Cal.. Je.. Je voulais pas que ça soit si bizarre. Je pensais pas que tout changerait d'un coup. Et je savais pas non plus ce que tu voulais. On aurait dû en parler.
Tu caresses doucement sa main inconsciemment. Tu n'as pas encore pu tout dire. Tu réfléchis à tes mots. Comment lui dire tout ce que tu ressens? C'est un excercice que tu as oublié. Tu te lances comme on saute d'une falaise, dans un vide sans fin.
- Je ne veux pas que tout redevienne comme avant. Je veux retourner sur cette plage et qu'on y reste des heures. Je veux qu'on campe à l'autre bout du pays avec ou sans pluie. Je veux qu'on râle ensemble devant la télé, qu'on se recommande des dizaines de pizza. Mais ensemble. Tous les deux.
Tes yeux sont accrochés aux siens et tu te sens si fragile. Mais tu sens plus léger, parler te fait du bien.
- Je veux qu'on se dise tout, absolument tout à partir de maintenant. Je veux que tu me racontes tes misères en revenant de ton boulot. Parce que Cal Odair tu as toujours été la fille de la maison d'à côté. Celle pour qui je sortais qu'importe le temps. Juste pour te voir. C'était peut-être que de l'amitié à l'époque mais c'était vrai.
Tu reprends ton souffle fixant vos mains liées. Parce que les mots importants ne sont pas encore sortis. Les trois mots qui te brûlent les lèvres depuis des jours. Des mois.
- Je t'aime Cal.
C'est sincère, sobre à ta manière. Tu veux retrouver son regard, vite. Lui dire cela sans filtre. Les yeux dans les yeux.

_________________
FIX US

Sick of you, find no word to describe my beautiful pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 216
- since : 18/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (3/3) joey, ron.
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Sam 12 Aoû - 13:08


Elle avait peur de le froisser, qu'il s'en aille et ne revienne jamais après ce qu'elle ait dit. Elle lui mettait une sorte d’ultimatum et elle savait que ça pouvait effrayer. Il attrapa sa main et ça la rassura tout d'un coup. Il n'y avait encore qu'eux deux qui comptait. La pluie était devenu silencieuse, elle n'entendait que les battements de son coeur et du sien. Il commença à parler. Ils auraient dû parler oui. Elle ne pensait pas non plus que cela soit bizarre, mais c'est arrivé d'un coup. Elle ne pensait pas un jour tomber amoureuse comme ça. Elle est tombé amoureuse de lui comme quand on s'endort. Petit à petit et puis tout d'un coup. Quand ils étaient gamins c'était des chamailleries et de l'amitié. Ils ont grandis et l'amour a grandit avec eux. Elle attendait la suite en frissonnant dès qu'il caressa doucement sa main. Il voulait aussi tant de choses. Elle n'en savait rien. La preuve qu'ils auraient dû parler plus tôt. C'était aujourd'hui le bon moment, le moment où tout allait changé pour de bon. Tous les deux pour toujours et à jamais, une promesse d'amitié d'abord et puis une promesse d'amour. Elle ria nerveusement. Elle sentait les perles d'eau qui allaient bientôt couler le long de ses joues. Elle se sentait bête de pleurer, mais elle était heureuse. Des larmes de joie. Cal restait elle-même, mais elle montrait une autre partie d'elle qu'elle n'avait jamais vraiment montré. Son côté fleur bleue, complètement et follement amoureuse. La Cal sensible faisait enfin son apparition. Elle entendait tout ce qu'il venait de dire inconsciemment depuis des lustres. Les millions de souvenirs lui réapparu à la mémoire, le kaléidoscope dans sa tête s'actionna tout d'un coup à une vitesse folle. C'était vrai. Tout était vrai. Elle regardait dans le vide, elle ferma ses yeux un instant pour apprécier ce moment attendu. Elle les ouvra tout d'un coup quand il prononça les trois petits mots. Ces trois petits mots magiques qu'elle avait aussi sur le bout de ses lèvres. Elle sécha ses larmes avec le pull.   - Je t'aime aussi Joey. - Susurra-t-elle.   - Tu as réussi à me faire pleurer, tronche de cake! - Les larmes faisaient place à un sourire et un rire cristallin.  - Approche.. - Elle ne voulait plus réfléchir avant de déposer ses lèvres contre les siennes. Elle voulait l'embrasser à nouveau, elle voulait l'embrasser tous les jours à partir de maintenant.

_________________

“we stay the same and I don't know,
I don't know how it can change It's all
we know, all we know, the hurricane” ♡

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


- notes : 84
- since : 30/06/2017


-- the story of tonight.
disponibility: (1/3) cal
friendships:

MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   Dim 13 Aoû - 14:03

[sleep on the floor]

" cal & joey "
Des larmes sur son visage. Tu voudrais lui promettre que plus jamais elle n'aurait à essuyer ces perles d'eau salée. Mais ce n'est pas de la tristesse non. Tu le vois dans ses yeux et elle sûrement dans les tiens. Le temps s'est arrêté dans cette voiture. La pluie en suspension. Elle retient son souffle autour de vous. Elle berce vos mots doux. Tu ne veux plus déplier la tente, tu veux rester ici pour les minutes qui suivent. Pour les heures à venir s'il le faut. Vous vous répondez comme un écho parfait. Des reflets sans défauts. Vous les amants de la plage, les amoureux sous la pluie. Tu ris avec elle ne pouvant même plus répondre à ses réplique cinglantes. Tu es beaucoup trop loin déjà. Perdu dans les traits de son visage. Le rouge de ses lèvres et la chaleur de son souffle. Une fraction de seconde perdue encore. Mais perdue dans vos souvenirs de plage. T'entendrais presque la mer comme ce soir du bal. En retour tu as la pluie sur la voiture et les mains de Cal sur ton visage.
Tu ne sais pas combien de temps vos bouches se sont emmêlées, redessinant les contours de votre amour. Mais la pluie continue de rythmer le temps. S'éteingnant peu à peu, un film froid sur le pare-brise. Tu retombes dans cette ivresse qui te fait oublier les conséquences futures, de toute façon vous êtes à l'épreuve des balles. Amants de la pluie.

_________________
FIX US

Sick of you, find no word to describe my beautiful pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: sleep on the floor (w/joey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sleep on the floor (w/joey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (gratciel) I used to say, "I want to die before I'm old" but because of you I might think twice
» 05. "Run, Joey, Run !"
» 06. you found me lying on the floor
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Joey Miles [ E.C ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
i'm willing to wait for it. :: - let's do the time wrap - :: [corbeille]-
Sauter vers: